quart

1. quart, quarte [ kar, kart ] adj.
• 1080; lat. quartus « quatrième »
Vx Quatrième. « Le Quart Livre », de Rabelais (qui suit le Tiers Livre). Méd. anc. Fièvre quarte : fièvre intermittente, dans laquelle les accès reviennent le quatrième jour (notamment dans une forme de paludisme).
Le quart monde. quart-monde.
N. m. Se moquer du tiers et du quart, du tiers comme du quart.
⊗ HOM. Carre, car; carte, kart. quart 2. quart [ kar ] n. m.
XIIIe; lat. quartum, neutre subst. de quartus 1. quart
1Fraction d'un tout divisé en quatre parties égales ou équivalentes; quatrième partie de. Chacun a reçu un quart de la succession. Le quart de la circonférence. quadrant. Spécialt Quart de ton, de soupir. Un quart de poulet. Un quart de brie. — ⇒aussi quatre-quarts.
2 ♦ QUART D'HEURE : quinze minutes. « Pendant un quart d'heure, une demi-heure même » (Madelin). Tous les quarts d'heure. Ellipt (1690) « La haute horloge qui carillonnait l'heure, la demie et les quarts » (Maupassant). Une heure moins un quart, moins le quart. Quatre heures un quart, et quart. Deux heures trois quarts. Par ext. Bref espace de temps. 2. instant, moment. Passer un mauvais quart d'heure : traverser un moment pénible, une épreuve. (1712) Le quart d'heure de Rabelais : le moment où il faut payer la note. Le quart d'heure américain. Le dernier quart d'heure : la dernière phase d'une bataille, d'une guerre.
3Quatrième partie d'une quantité, d'une mesure déterminée.
(1529) Période de quatre heures (autrefois de six heures : le quart de 24 h), pendant laquelle une partie de l'équipage, à tour de rôle, est de service. 1. garde, veille. Être de quart. Officier, matelot de quart, de service. — Prendre, rendre le quart : prendre, remettre le service. Petit quart, de deux heures. Grand quart, de six heures du soir à minuit. — Par ext. Le quart : les hommes de quart. Relever le quart.
Quart d'une livre (125 g). 1. quarteron. Acheter un quart de beurre. Quart de litre (25 cl). Quart de vin : petite bouteille, carafe, pichet d'un quart de litre (au restaurant). Donnez-moi un quart Vichy, deux quarts Perrier (noms de marque d'eau minérale).(1904) Gobelet contenant environ un quart de litre (pour le vin, le café, etc.), utilisé dans l'armée. Remplis mon quart. Au quart de tour.
4Partie (d'un tout) représentant approximativement un quart; partie appréciable de qqch. Je n'ai pas fait le quart de ce que j'avais à faire, je n'en ai fait qu'une petite partie. — LES TROIS QUARTS : la plus grande partie. « Le tremblement de terre qui avait détruit les trois quarts de Lisbonne » (Voltaire). La salle était pleine aux trois quarts, aux trois quarts pleine. Les trois quarts du temps : le plus souvent. — Portrait de trois quarts, où le sujet présente à peu près les trois quarts du visage (position intermédiaire entre face et profil). — Adj. Manteau, manche trois quarts. trois-quarts.

quart nom masculin (latin quartum) Partie contenue exactement quatre fois dans un tout : Cinq est le quart de vingt. Partie représentant approximativement la quatrième partie d'un tout ; partie non négligeable de quelque chose : Il a passé un quart de sa vie à l'étranger. Chacune des quatre périodes de quinze minutes comptées à partir de l'heure juste : Horloge qui sonne les quarts. Petite bouteille (ou pichet) contenant un quart de litre. Gobelet de fer-blanc, muni d'une anse, et dont la contenance est d'environ un quart de litre. Quart d'une livre de beurre. Économie Synonyme de poste. Marine Service de veille à bord, de quatre heures consécutives. (Jadis, il s'effectuait par périodes de six heures, soit le quart de la journée.) Fraction de l'équipage qui assure ce service. Synonyme de aire de vent ● quart nom masculin (anglais quart) Unité de mesure de capacité anglo-saxonne. (Le quart américain [symbole USqt] vaut 0,946 3 litre ; le quart britannique [symbole qt] vaut 1,136 5 litre.) ● quart (difficultés) nom masculin (latin quartum) Orthographe Trois quarts / trois-quarts. 1. Trois quarts. On écrit trois quarts, sans trait d'union, pour exprimer la fraction : les trois quarts du temps ; le travail est plus qu'aux trois quarts fait ; portrait pris de trois quarts. 2. Trois-quarts, quatre-quarts. On écrit avec un trait d'union : un trois-quarts (= un attaquant, au rugby ; un manteau court), un quatre-quarts (= un gâteau). Emploi 1. Une heure et quart / une heure un quart. On dit le plus souvent aujourd'hui une heure et quart, midi et quart, neuf heures et quart ; la construction une heure un quart (midi un quart, etc.), également correcte, tend à vieillir. Quand il y a plus de un quart, on omet le et : une heure trois quarts. On dit aussi le quart de midi, de huit heures (il est le quart de midi et, elliptiquement, il est le quart) ou encore le quart après midi, après huit heures, mais cette dernière tournure est plus lourde. 2. Une heure moins le quart / une heure moins un quart. On dit aujourd'hui une heure moins lequart, midi moins le quart, plutôt que une heure moins un quart, midi moins un quart, qui est vieilli. 3. Plus d'aux trois quarts / plus qu'aux trois quarts. → moins. Accord Le quart de. Après le quart de, le verbe peut être au singulier ou au pluriel. Si le quart désigne une proportion exacte (0,25 ; 1 sur 4), le verbe est en principe au singulier : le quart des électeurs a voté pour lui. Toutefois, le pluriel est admis. - Si le quart désigne une proportion approximative (à peu près 1 sur 4), l'accord se fait avec le complément : près d'un quart des personnes présentes ont été incommodées. → moitiéquart (expressions) nom masculin (latin quartum) Familier. Au quart de tour, très rapidement. De trois quarts, dans une position intermédiaire entre la vue de face et la vue de profil. Et quart, un quart, moins le quart, le quart, indiquent le moment situé quinze minutes après ou avant l'heure juste. Trois quarts, indique une grande proportion, un grand nombre ; en majeure partie, la majorité : Il est en voyage les trois quarts du temps. Officier chef de quart ou officier de quart, officier responsable de la conduite d'un navire suivant les ordres de son commandant. Quart de soupir, signe de silence de la durée de la double croche. Quart de ton, unité d'intervalle correspondant à la moitié d'un demi-ton diatonique. Quart de finale, phase éliminatoire d'une compétition opposant deux à deux huit équipes ou huit concurrents qualifiés (surtout pluriel). ● quart (homonymes) nom masculin (latin quartum) car conjonction car nom masculin carre nom féminin quart adjectifquart (synonymes) nom masculin (latin quartum)
Synonymes :
- Économie. poste ● quart (homonymes) nom masculin (anglais quart) car conjonction car nom masculin carre nom féminin quart adjectifquart, quarte adjectif (latin quartus, quatrième) Fièvre quarte, fièvre intermittente, qui récidive après deux jours d'apyrexie. (La fièvre quarte est caractéristique du paludisme à Plasmodium malariæ.) ● quart, quarte (expressions) adjectif (latin quartus, quatrième) Fièvre quarte, fièvre intermittente, qui récidive après deux jours d'apyrexie. (La fièvre quarte est caractéristique du paludisme à Plasmodium malariæ.) ● quart, quarte (homonymes) adjectif (latin quartus, quatrième) car conjonction car nom masculin carre nom féminin kart nom masculin quart nom masculin carte nom féminin kart nom masculin

quart
n. m.
d1./d Chaque partie d'un tout divisé en quatre parties égales.
|| MUS Quart de ton.
Quart de soupir: figure marquant un silence dont la durée est celle d'une double croche.
|| Un quart d'heure: quinze minutes. Midi et quart, midi un quart (12 h 15), midi moins le quart, midi moins un quart ou (Belgique, Luxembourg, Québec) midi moins quart (11 h 45).
(En appos.) (Belgique, Luxembourg, Québec) Une heure quart: une heure et quart, une heure un quart.
|| Par ext. Moment. Passer un mauvais quart d'heure, un moment très désagréable.
d2./d Quatrième partie d'une mesure, d'un poids, d'une quantité.
Les trois quarts du temps: le plus souvent, presque toujours. Les trois quarts du temps, il reste sans rien faire.
Aux trois quarts: en grande partie.
De trois quarts: le sujet présentant les trois quarts de son visage (intermédiaire entre de face et de profil ).
|| Gobelet à anse d'environ un quart de litre.
|| (Québec) Grand récipient cylindrique; baril.
Par ext. Poubelle.
d3./d SPORT Quart de finale: épreuve éliminatoire dont les vainqueurs disputeront les demi-finales.
d4./d MAR et cour. Période pendant laquelle une partie de l'équipage, à son tour, est de service. Prendre son quart. être de quart. Officier de quart.
|| Intervalle entre deux aires de vent, valant 110 15'.
Distance angulaire de 110 15'.

I.
⇒QUART1, QUARTE, adj.
P. arch. Quatrième. Le quart livre de Rabelais. Achevons cette quarte bouteille et tirons nos grègues d'ici (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 324). Le tombeau du comte Jean, quart aïeul du roi Henri III (THARAUD, Trag. de Ravaillac, 1913, p. 9).
Mod. Quart(-)monde.
Spécialement
CHASSE. Quart an. V. quartan.
FIN., vx. Quart denier. ,,Droit qui se payait aux parties casuelles pour la résignation des offices, et qui était le quart du quart du prix de l'office`` (LITTRÉ).
MÉD., vieilli. Fièvre quarte. Fièvre intermittente où les accès reviennent chaque quatrième jour. Comme la fièvre quarte est une maladie longue et presque chronique, on ne peut pas tenir les malades à une diète aussi sévère que dans les autres intermittentes (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 21). La profonde mélancolie, les idées funestes, les passions malheureuses, qui fréquemment accompagnent la fièvre quarte (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 451).
Empl. subst. Le tiers et le quart; se moquer du tiers comme du quart. V. tiers1.
REM. Quartaine, adj., vx, rare. Fièvre quartaine. Fièvre quarte. Que la fièvre quartaine te serre! (Ac.).
Prononc. et Orth.:[], []. Homon. carre, car, carte, kart. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. V. quart2.
II.
⇒QUART2, subst. masc.
A. — Une des quatre parties égales d'un tout. Quart de litre, de livre, de siècle. Sais-tu que quatre mois, c'est le quart de seize (FLAUB., Corresp., 1850, p. 79). Le quart de quarante mille francs, ça fait dix mille (DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p. 174). L'unité de mesure égalerait une fraction exacte du quart du méridien terrestre — la dix millionième partie — et s'appellerait le « mètre » (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 590). V. cercle I B 1 b ex. de Romains, demi ex. 2.
Spéc. V. aussi quart-.
ARM. Quart de conversion. ,,Mouvement par lequel une des ailes d'une troupe parcourt un quart de cercle, tandis que l'autre aile pivote en raccourcissant le pas de manière que le front devient perpendiculaire à la ligne qu'il occupait`` (Ac.).
MAR. Quart (de vent). Quart d'un angle de 45 °, soit 11 ° 15'. Synon. rhumb. Les vents qui s'étaient maintenus jusque-là à un ou deux quarts au nord de l'est, varièrent dans la soirée, et se fixèrent enfin au nord-ouest (DUMONT D'URVILLE, Voy. Pôle Sud, t. 10, 1846, p. 16). Le patron (...) se tenait constamment, de peur d'aventure, à quelque quart de vent de la côte qu'il longeait (HUGO, Homme qui rit, t. 1, 1869, p. 77). Il y a trente-deux quarts dans un tour complet d'horizon (GRUSS 1952).
[En compos. ou en appos. avec des subst. désignant un point cardinal] En mettant le cap à l'ouest quart de nord-ouest (BAUDRY DES LOZ., Voy. Louisiane, 1802, p. 156). Un écueil dangereux et immergé à un demi-mille dans le sud-quart-ouest de Clear (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 109). V. est B 2 ex. de La Pérouse.
MUSIQUE
Quart de soupir. ,,Silence d'une durée équivalente à celle de la double croche`` (Mus. 1976). Ces soupirs, ces demi-soupirs, ces quarts de soupir (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1948, p. 158).
Quart de ton. ,,Quatrième partie de l'intervalle d'un ton, presque inappréciable pour nos oreilles et inusité dans la musique moderne européenne`` (ROUGNON 1935). La cacophonie orientale (...), le crin-crin rance et les gammes et les criailleries en demis et en quarts de tons chromatiques (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 185). Enesco a fait usage dans sa musique, et principalement pour le personnage d'Œdipe, du quart de ton, ce qui accentue le caractère douloureux du rôle et lui ajoute du mystère (DUMESNIL, Hist. théâtre lyr., 1953, p. 210).
PÂTISS. Quatre-quarts.
[En appos. d'un subst. désignant une unité] Un mètre trois quarts (Ac. 1935). Translation [de la terre] autour du soleil en trois cent soixante-cinq jours un quart (FLAMMARION, Astron. pop., 1880, p. 429). Un bénéfice très faible, qui ressortit à vingt-deux centimes et quart par ceinturon (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 171).
BOURSE. Quart d'agent de change. Personne qui possède le quart d'une charge d'agent de change. Un quart d'agent de change, un remisier qui court la gueuse (GONCOURT, Journal, 1862, p. 1025). Ça se répercute à Wall street (...). Un quart d'agent de change claque d'une embolie (ARNOUX, Paris, 1939, p. 45).
B. — En partic.
1. Quart d'heure
a) Une des quatre parties égales d'une heure, quinze minutes. Bon, grand, gros, petit quart d'heure; quart d'heure de silence; tous les quarts d'heure; dans un quart d'heure; au bout d'un quart d'heure; un quart d'heure après, plus tard. De quart d'heure en quart d'heure, le beffroi de l'hôtel de ville (...) jette le bruit de son carillon (GREEN, Journal, 1937, p. 110). Ce serait peut-être une demi-heure, trois quarts d'heure de marche (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 85):
1. Se souvenant du proverbe japonais: « La victoire est à celui qui peut tenir un quart d'heure de plus », elle le modifiait ainsi: « à celui qui peut se laisser insulter un quart d'heure de plus ».
MONTHERL., Songe, 1922, p. 72.
P. ell. Il est le [premier] quart [de l'heure en cours]. L'horloge sonna les trois quarts; elle tinta le quatrième quart, puis huit heures (JANIN, Âne mort, 1829, p. 182). Les heures monotones, les demies et les quarts au timbre fêlé, s'égouttaient dans le silence morne (ROLLAND, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 231). Il entendit sonner le quart, puis la demie, à l'horloge du Palais (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 336).
♦ [En appos. de heure(s), midi, minuit]
Et/un quart; et un quart (vieilli). L'heure en cours et quinze minutes. Il est déjà onze heures et un quart (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 236). Midi. Midi cinq. Midi et quart. Personne (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 394). Je tâcherai de te rejoindre au cercle vers minuit, minuit un quart (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 416).
Trois quarts. L'heure en cours et quarante-cinq minutes. À 6 heures trois quarts (VILLIERS DE L'I.-A., Corresp., 1886, p. 151). Il est neuf heures; je serai là à neuf heures trois quarts (MAUROIS, Climats, 1928, p. 252).
Moins (le/un) quart; (le) quart moins (rare et vieilli). L'heure à venir moins quinze minutes. Neuf heures moins quart. Voilà dix heures quart moins (BALZAC, Goriot, 1835, p. 50). Il est minuit moins un quart (ou « le quart moins ») (FLAUB., Corresp., 1876, p. 376). Ce cours (...) commence à onze heures quinze pour finir à midi moins le quart (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 58).
Rem. Dans la lang. contemp., moins le quart est plus fréq. que moins un quart; moins quart est fam. ou régional.
b) P. ext. Bref espace de temps. Synon. plus cour. instant, moment. Accorder un quart d'heure de grâce à qqn. En voilà assez sur ce chapitre. Le quart d'heure n'est pas très opportun pour te sermonner (FLAUB., Corresp., 1855, p. 93). C'était fini. Le quart d'heure de grandeur s'éloignait déjà dans l'histoire. L'homme retombait soudain sur ses quatre pattes (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 270).
Locutions
Le dernier quart d'heure; le grand quart d'heure (plus rare). Le dernier moment (de la vie, d'un événement important). On vit (...) un jeune général, qui avait en vain défendu la patrie jusqu'au dernier quart d'heure, abdiquer le service militaire et rentrer volontairement sous le toit de sa famille (LACORD., Éloge fun. Drouot, 1847, p. 5). Donc, dans trois mois, il se tûra [sic] (...). Trois mois pour dorer de bon temps La pilule du grand quart d'heure (CORBIÈRE, Amours jaunes, 1873, p. 232).
Le quart d'heure de Rabelais. Le moment de payer. Le terrible fut le quart d'heure de Rabelais... La note montait bien au delà des 33 francs (GONCOURT, Journal, 1876, p. 1162). Surtout (...) ne pas payer (...) renvoyer à plus tard le quart d'heure de Rabelais (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 22).
Pour le quart d'heure (vieilli ou région.). Pour le moment. Il n'y a rien à faire pour le quart d'heure. On s'en va, oui, pour le quart d'heure. Mais on verra plus tard, on reviendra (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 166). Vous n'avez pas idée comme je suis bienveillant pour le quart d'heure. ,,Occasion. À profiter`` (MONTHERL., Pitié femmes, 1936, p. 1132).
Du quart d'heure (rare, vieilli). Du moment. Faire l'éloge d'un grand homme du quart d'heure, (...) Frédéric Soulié (HUGO, Choses vues, 1885, p. 180).
[Avec un déterm. indiquant si le moment est agréable ou désagréable] Passer de bons quarts d'heure; faire passer un mauvais/un vilain quart d'heure à qqn. J'assiste avec indifférence au spectacle de la vie, qui a ses quarts d'heure d'agrément (MURGER, Scène vie jeun., 1851, p. 20). Une cure d'insipidité, que cela est donc difficile! Mais après les mauvais quarts d'heure que j'ai passés, je crois que je me prêterais à tout (VALÉRY, Corresp. [avec Mme Gide], 1905, p. 405). V. ambler ex. 1, égal I B 2 a ex. de Montherlant, passer 2e Section I B 2 ex. de Labiche.
2. Une des quatre parties égales d'une unité de mesure qui est sous-entendue.
a) [L'unité sous-entendue est la livre] Cent vingt-cinq grammes. Synon. vieilli quarteron1. Un quart de beurre. J'étais descendue chercher un quart de gruyère (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 551). Retournez souvent les morceaux [de poulet]. Ajoutez un quart de champignons, une tomate moyenne (Gdes heures cuis. fr., L. Tendret, 1896, p. 200).
Rem. Empl. vieilli sauf dans quart de beurre.
b) [L'unité sous-entendue est le litre] Vingt-cinq centilitres; bouteille de vingt-cinq centilitres; p. ext., le quart d'une bouteille contenant soixante-quinze centilitres. Un quart d'eau-de-vie, de rhum, de rouge, de vin. Un gâteau, une demi-bouteille de Mâcon et un quart de Champagne! (VERLAINE, Œuvres compl., t. 5, Quinze jours en Holl., 1893, p. 207). Le 4 juin, la ration d'eau a été d'un quart (BORDEAUX, Fort de Vaux, 1916, p. 246).
[Avec un nom de source d'eau minérale en appos.] Je résolus d'aller boire un quart Vichy aux Deux Magots (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 214). Pas d'alcool mais des quarts Vittel (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 38).
P. méton. Gobelet métallique ayant une anse, généralement de la contenance de vingt-cinq centilitres (utilisé surtout dans l'armée). Quart de fer-blanc. Ils donnaient leur avis en trempant de grosses bouchées de pain dans leur quart. Le café fumait sous leurs doigts (PESQUIDOUX, Livre raison, 1932, p. 159). Grimaud tenait son quart par l'anse et le heurtait contre le sol pour scander les chants de Ménard (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 106). V. distribe rem. s.v. distribution ex. de Barbusse.
c) [L'unité sous-entendue est le muid] Synon. rare de quarteau. Les chevaux du brasseur qui lui apportaient toutes les semaines son quart de bière (JOUY, Hermite, t. 4, 1813, p. 208). Le vin de Samos s'embarque en muids, demi-muids et quarts pour faciliter l'arrivage et le chargement à bord (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 171).
C. — P. ext. Une des quatre parties à peu près égales d'un tout; une (petite) partie. L'homme ne vaut pas le quart de ce qu'il croit, Et (...) il ne comprend pas le quart de ce qu'il voit (PÉGUY, Ève, 1913, p. 764). Ouvrir la volaille par le dos (...). La partager en 4 parts. Les (...) faire griller (...). Retirer les quarts de poulet sur un plat à four (L. BERTHOLLE, Les Recettes secrètes des meilleurs restaurants de France, Paris, A. Michel, 1972, p. 272):
2. Si les amateurs trouvent à la lire [une conférence], le quart seulement de l'embêtement que j'ai pris à l'écrire, je m'estimerai suffisamment vengé.
GIDE, Corresp. [avec Valéry], 1901, p. 385.
Péj. [Dans la désignation d'une pers., signifie que celle-ci n'est pas pleinement ce qui est spécifié par le compl. du nom] En 1830, il reparut dans l'administration comme quart de ministre (...) il restait directeur indispensable au ministère de la guerre (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 24). Le mince vaudevilliste, le quart d'auteur en collaboration, Lambert, quoi! (GONCOURT, Journal, 1867, p. 357). V. badouillard ex.:
3. Cette Bigue n'était pas mauvaise personne: un quart de femme, blanche comme un navet, de ce monde enfin dont il n'y a pas grand'chose à dire.
POURRAT, Gaspard, 1922, p. 113.
Locutions
Arg. Quart de brie. (Grand) nez. I' cherche un trésor (...). Tu l'vois tout d'un coup s'mett' à quat' pattes et pointer son quart de brie dans tous les coins (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 85).
Fam. (Au) quart de poil.
Piano quart de queue.
Fam. [En parlant d'un moteur] Partir au quart de tour [de manivelle]. Partir rapidement, sans difficulté. Le moteur partit au quart de tour (MORAND, Bouddha, 1927, p. 23).
Au fig. Au quart de tour. Rapidement, sans difficulté. Comprendre au quart de tour. Il y a toujours un délai entre les mesures et leur résultat: les investissements ne repartent pas au quart de tour (L'Express, 10 févr. 1975 ds GILB. 1980).
Les trois quarts. La plus grande partie. Les trois quarts des gens; les trois quarts du temps. La forme, le style sont les trois quarts de la pensée (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 152). Mon passé, c'est les trois quarts de mon présent. Je rêve plus que je ne vis, et je rêve en arrière (RENARD, Journal, 1906, p. 1037):
4. ... quand jadis Mme Sarah Bernhardt jouait Phèdre, les trois quarts de ceux qui applaudissaient eussent pris volontiers Louis XV pour le fils de Louis XIV...
THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 130.
Vieilli. Les trois quarts et demi. Même sens. Le mal, c'est d'être hypocrite, comme les trois quarts et demi du monde (FEUILLET, Camors, 1867, p. 70). Les trois quarts et demi de la France souffraient le froid et la faim (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 101).
Loc. adv. Aux trois quarts. Presque entièrement. Être aux trois quarts mort. Hâan, qui dormait aux trois quarts, bâillait de temps en temps (ERCKM.-CHATR., Ami Fritz, 1864, p. 111). Éperdu, enragé, aux trois quarts fou (A. FRANCE, Île ping., 1908, p. 338):
5. ... poursuivre des recherches (...) auxquelles j'attache tout l'intérêt de cette fragile existence déjà usée aux trois quarts.
MAINE DE BIRAN, Journal, 1817, p. 33.
CHASSE. Levraut (de) trois quarts. ,,Levraut qui est presque parvenu à la grandeur d'un lièvre`` (Ac.).
De trois(-)quarts. Dans une position où l'on voit les trois quarts du visage; dans une position intermédiaire entre la position de face et la position de profil. Portrait de trois quarts; voir qqn de trois quarts; être tourné, se mettre de trois quarts. Très beau de face... Voyons de profil... De trois quarts, maintenant (MEILHAC, HALÉVY, Belle Hélène, 1865, I, 10, p. 193). De Scève (...) revenait sur l'obstacle, mais son demi-sang se faisait prier et galopait de trois-quarts, en présentant la hanche (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 184). V. face III C 1 a ex. de Balzac.
D. — MAR. Période de service, de veille sur un navire. Homme, matelot, officier de quart; être de quart; prendre, rendre le quart; faire son quart; quart de nuit. Le quart était anciennement de six heures (Ac. 1878-1935). Le temps du quart se passe à veiller au milieu de ces grandes paix étranges des eaux australes (LOTI, Mon frère Yves, 1883, p. 339). Les quarts vont de midi à 4 heures, de 4 à 8, de 8 à 12 (GRUSS 1952). V. être1 ex. 70:
6. Au début de son quart, il avait pour habitude de jeter un regard au compas, à la carte, au journal de bord et à l'ardoise qui donnait l'indication de la route à suivre...
PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 111.
Banc de quart.
P. méton. Partie de l'équipage qui est de service, de veille. Le timonier (...) cria d'une voix forte: « Allons, vous autres, relevez le quart » (SUE, Atar-Gull, 1831, p. 2). Il faut réveiller le quart montant 5 à 10 minutes à l'avance (BARBER. 1969).
P. anal., rare. Période de veille, garde. Paganel, à qui revenait le premier quart, ne se coucha pas, et (...) veilla sur le campement, se promenant de long en large pour mieux résister au sommeil (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 181). Il y avait dans ce phare un vieux gardien, bon serviteur, à la veille de sa retraite. Une nuit, pendant qu'il était de quart, le vieux s'endort, sommeille cinq minutes (A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 205).
Arg. des prostituées. Battre, faire le/son quart. Faire le trottoir, racoler. La rue suspecte où la pierreuse bat son quart (LORRAIN, Âmes automne, 1898, p. 68). Une putain battant son quart (BLOY, Journal, 1899, p. 361). Léa, une blonde qui fait le quart devant un hôtel de la rue Montparnasse (SARTRE, Mur, 1939, p. 73).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. carre, car. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. ca 1100 « quatrième » la terce [...] la quarte [...] la quinte (Roland, éd. J. Bédier, 3225); 1283 subst. en quart « au quatrième degré de la parenté » (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Coutumes Beauvaisis, éd. A Salmon, 584, t. I, p. 283); av. 1755 etre en quart « être en quatrième dans une réunion » (SAINT-SIMON, Mémoires, éd. A. de Boislisle, XII, p. 87); 2. 1225-30 fievres [....] quartes (GUILLAUME DE LORRIS, Rose, éd. F. Lecoy, 2269). B. Subst. 1. ca 1170 « quatrième partie d'un tout » (CHRÉTIEN DE TROYES, Erec et Enide, éd. M. Roques, 2880); en partic. a) 1705 mus. quart de Soupir (BROSSARD, p. 294), quart de Ton (ibid.); b) 1901 un quart de tour (MAETERL., Vie abeilles, p. 154); 1927 partir au quart de tour « (d'un moteur) démarrer dès le premier tour de manivelle » (MORAND, loc. cit.); 1953 fig. id. (SANDRY-CARR., p. 131); 2. a) 1406 gasc. « pinte de vin » (Litt. remiss. in Reg. 160, Chartoph. reg. ch. 360 ds DU CANGE, s.v. quarta2), attest. isolée; b) 1831 « quatrième partie d'un litre » mon quart de vin (SUE, Atar-Gull, p. 8); d'où 1904 « gobelet de métal contenant un quart de litre » (Nouv. Lar. ill.); 3. 1464 ung quart d'heure (Farce de Maistre Pathelin, éd. R. T. Holbrook, 525); 1690 sonner les quarts (FUR.); 1712 quart-d'heure de Rabelais « moment où il faut payer son écot; moment fâcheux » (A.-M. PETIT, dame DU NOYER, Lettres hist. et galantes, par Madame de C, t. III, 2e éd., Cologne, P. Marteau, Lettre XLVIII, p. 364); av. 1755 passer un mauvais quart d'heure (SAINT-SIMON, op. cit., t. 17, p. 32); 4. 1529 mar. « quart de la journée pendant lequel on était tour à tour de service ou de repos » (P. GRIGNON, Journal du voyage de J. Parmentier, Paris, Impr. A. Dinard, 1832, p. 2); déb. XVIIe s. estre au quart (D'AUBIGNÉ, Hist. univ., éd. A. de Ruble, t. I, p. 344); 1797 matelot de quart (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 2, p. 379, note); 1803 officier de quart (ID., Génie, t. 1, p. 213); 5. 1666 les trois quarts « trois sur quatre » ici p. ext. « la plus grande partie » les trois quarts du monde (A. FURETIÈRE, Le Roman bourgeois ds Romanciers du XVIIe s., éd. A. Adam, p. 976); 1763 peint. peint [...] de trois quarts (VOLTAIRE, Corresp., Paris, Garnier, t. X, p. 372); 1794 aux trois quarts (CHAMFORT, Max. et pens., p. 48); en partic. 1805 aux trois quarts + adj. (CUVIER, Anat. comp., t. 3, p. 117: aux trois quarts usée); 6. 1844 quart d'agent de change (BALZAC, Œuvres div., t. 3, p. 611); 7. 1874 « quatrième partie d'une livre » un quart de sucre (MALLARMÉ, Dern. mode, p. 806); 1945 un quart de beurre (VAILLAND, Drôle de jeu, p. 73). A du lat. class. quartus « quatrième », cf. aussi l'ital. quarto, esp. cuarto; au moy. âge quart est l'ordinal de quatre; il a reculé peu à peu dep. le XIVe s. devant quatrième et dep. la fin du XVIe s. n'existe plus que dans des loc. figées. B empl. subst. de A.
STAT.Quart1 et 2. Fréq. abs. littér.:4 812. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 6 797, b) 8 740; XXe s.: a) 6 771, b) 5 909.
DÉR. Quartation, subst. fém. Synon. de inquart. (Dict. XIXe et XXe s.). []. Att. ds Ac. dep. 1762. 1re attest. 1762 (Ac.); de quart, suff. -ation, v. -tion.
BBG. — SPITZER (L.). Zur frz. Wortgeschichte. Z. rom. Philol. 1925, t. 45, pp. 587-588.

1. quart, quarte [kaʀ, kaʀt] adj.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland; du lat. quartus.
Vx, sauf dans quelques expressions. Quatrième. || Le Quart Livre, de Rabelais.
0 Un quart voleur survient qui les accorde net
En se saisissant du baudet.
La Fontaine, Fables, I, 13.
(V. 1240). Anc. Méd. || Fièvre (cit. 1) quarte : « forme de fièvre intermittente, dans laquelle les accès reviennent le quatrième jour, laissant entre eux deux jours d'intervalle » (Garnier). || Fièvre double quarte, où l'accès se répète deux jours de suite, avec apyrexie le troisième jour, etc.
(Vén.). || Quart an (ou quartan) : quatrième année d'un sanglier ( 1. Quartanier).(Art vétér.). || Science quarte.
REM. Cette forme vieillie a été réutilisée, dans quart monde. Quart monde.
N. m. || Le tiers et le quart.Mod. Se moquer du tiers comme du quart, du tiers et du quart : se moquer de tout.
HOM. 2. Quart. — (Du fém.). Carte, kart, quarte.
————————
2. quart [kaʀ] n. m.
ÉTYM. XIIIe; du lat. quartum.
1 Fraction (d'un tout divisé en quatre parties égales); quatrième partie de… || Le mètre (cit. 3), dix-millionième partie du quart du méridien terrestre. || Plus du quart de l'ensemble mondial (→ Britannique, cit. 1). || Dépenser le quart, les trois quarts de son revenu. || Manger un quart de poulet.REM. On ne dit pas : les deux quarts de… Moitié.(Dans des syntagmes fréquents). Anciennt. || Quart de lieue (→ Bourbeux, cit. 1; garantir, cit. 16). || Quart d'aune (ou quartier). || Quart d'écu : ancienne monnaie.Quart de cercle : secteur de 45° (→ 2. Patiner, cit. 4). Spécialt (géom.). Quadrant. (1635, in D. D. L.). Astron., mar. Ancien instrument qui servait à observer le passage des astres.Techn. || Quart de rond. Quart-de-rond.Mus. || Quart de soupir (→ Demi-soupir). || Quart de ton.Piano quart de queue, de forme allongée mais plus court que le demi-queue. — ☑ Loc. Quart de brie (au fig., grand nez).Quatre-quarts. Voir ce mot.
(XIVe, « pinte », repris XXe). Spécialt. Quatrième partie (d'une mesure, d'une quantité utilisée en commerce). || Un quart de litre; un quart de livre (→ ci-dessous : un quart).
Par métonymie. Récipient d'un quart de litre (ou d'un quart de bouteille); son contenu. || Boire, commander un quart de vin, un quart, au restaurant (petite bouteille, carafe, pichet). || Quarts de champagne, de bordeaux. || Un quart d'eau minérale. || Donnez-moi un quart Vichy, un quart Perrier (noms de marques).
0.1 (…) assis à cette terrasse éventée et déserte, et la serveuse qui vient de lui apporter son quart d'eau minérale (…)
Claude Simon, le Vent, p. 44.
(1869, Littré). Spécialt. Gobelet contenant environ un quart de litre (dans l'armée, etc.); ration qu'il contient. || Vos musettes (cit. 4), votre gamelle… et votre quart. || Quart de vin, de pinard (cit. 1; et → Narrer, cit. 4), de café, de jus (cit. 6; et → Goulûment, cit. 2). || Emporter des gamelles et des quarts pour faire du camping.
(Déb. XXe). Spécialt. Cent vingt-cinq grammes (un quart de livre). || Voulez-vous une demi-livre de beurre ? Non, un quart me suffit.Un quart de beurre : un paquet d'un quart de livre.
Quart de vent : aire de vent. Rhumb.
0.2 Après avoir doublé la pointe de l'Épave et le cap Griffe, Pencroff dut tenir le plus près, afin de prolonger la côte méridionale de l'île, et, après avoir couru quelques bords, il observa que la Bonadventure pouvait marcher environ à cinq quarts du vent, et qu'il se soutenait convenablement contre la dérive.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 478 (1874).
Loc. Quart de tour (d'un moteur à explosion; de la manivelle ou du démarreur qui déclenche son mouvement). || Le moteur est parti au quart de tour, dès la première impulsion donnée par l'allumage.(V. 1970). Fig. || Démarrer, partir au quart de tour, du premier coup, sans difficulté, sans hésitation. || Il comprend au quart de tour.À la première impulsion, stimulation. || « Le public réagit au quart de tour, hilare… » (l'Express, 26 avr. 1980, p. 53).
Dr. || Quart en réserve, de réserve : quart de la surface des forêts soumises au régime forestier (en dehors des forêts de l'État), qui doit être réservé pour croître en futaie, et où les coupes ne sont autorisées qu'à titre extraordinaire.
2 (XVIe, Montaigne). || Quart d'heure : quinze minutes (→ Demeurer, cit. 5; 1. échanger, cit. 2; évanouir, cit. 25). || Plus, moins d'un quart d'heure. || Trois bons (cit. 28) quarts d'heure. || Tous les quarts d'heure (→ Minuit, cit. 1).Par ext. Bref espace de temps. Instant, moment. || Ce quart d'heure singulier (→ Bref, cit. 2; et aussi préparation, cit. 5).Passer (cit. 103) un mauvais quart d'heure. Épreuve.
1 Apprends qu'il la destine à obtenir de moi secrètement, certain quart d'heure, seul à seule (…)
Beaumarchais, le Mariage de Figaro, I, 1.
1.1 — Peut-être que pour vous c'est ça, dit le rougeaud qui décidément passe un joyeux quart d'heure.
F. Mallet-Joris, le Jeu du souterrain, p. 119.
(1690, sonner les quarts). Ellipt. || Quart : quart d'heure. || L'horloge carillonnait (cit. 1) l'heure, la demie et les quarts. || Une heure moins un quart, moins le quart (→ Filer, cit. 28). || Quatre heures un quart, quatre heures et quart.Régional. || Il est deux heures quart.Deux heures trois quarts.
2 Les heures monotones, les demies et les quarts au timbre fêlé, s'égouttaient dans le silence morne, que ponctuait le bruit de la pluie sur les toits.
R. Rolland, Jean-Christophe, L'adolescent, I, p. 231.
Loc. (1704). Le quart d'heure de Rabelais : le moment où il faut payer la note (→ Monnaie, cit. 10), et, par ext., tout moment désagréable. Paiement.
REM. L'expression vient d'une anecdote « fausse et peu vraisemblable » (Voltaire) : Rabelais, n'ayant pas de quoi payer son auberge, aurait connu un moment désagréable, mais s'en serait tiré par un stratagème.
3 (…) le maître d'hôtel apporta la facture de Chevet (…) — Le quart d'heure de Rabelais, dit Ragon en souriant.
Balzac, César Birotteau, Pl., t. V, p. 468.
Le quart d'heure de Nogi (vx), le dernier quart d'heure : la dernière phase d'une bataille, d'une guerre, par allusion à un mot du général japonais Nogi (1849-1912), suivant lequel la victoire appartient à l'armée qui sait souffrir un quart d'heure de plus que son adversaire. || Il faut tenir bon, c'est le dernier quart d'heure.
3.1 Mais peut-être ont-ils admis une fois pour toutes que M. Robert Lacoste s'exprime par antiphrase, et que lorsqu'il annonce, par exemple, le dernier quart d'heure en Algérie, nous devons frémir : c'est que la guerre va commencer tout de bon.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 17.
3.2 Et les miracles de cette politique ne finissent pas d'étonner le monde, au long d'un dernier quart d'heure qui dure depuis plus de quatre ans.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 47.
3 (1529). Mar., cour. Période de quatre heures (primitivement six heures, quart de la journée) pendant laquelle une partie de l'équipage, à tour de rôle, est de service. Garde, service, veille. → Piquer (I., 5. : piquer l'heure). — ☑ Loc. (V. 1600). Vx. Être au quart. Mod. Être de quart; officier, matelot de quart, de service (→ Branle-bas, cit. 1; large, cit. 17). — ☑ Prendre, rendre le quart : prendre, remettre le service. || Quart par bordée, assuré par chacune des deux bordées à son tour. || Petit quart, de deux heures. || Grand quart, de six heures du soir à minuit.Par métonymie. || Les hommes de quart. || Relever le quart. || Quart de fond : hommes désignés pour la veille dans un sous-marin posé sur le fond.
4 (…) pendant vingt minutes au moins, ils se promenèrent sur le trottoir, comme deux marins faisant leur quart.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, I, V.
4.1 L'équipage fut divisé en deux quarts : le premier fut composé de Fidèle Misonne, de Gradlin et de Gervique; le second, d'André Vasling, d'Aupic et de Penellan. Ces quarts ne devaient durer que deux heures, car sous ces froides régions la force de l'homme est diminuée de moitié.
J. Verne, Un hivernage dans les glaces, p. 238.
4 Le quart, Un quart de… : partie (d'un tout) représentant très approximativement un quart; partie appréciable (de qqch.). || Le premier quart de la vie s'écoule (cit. 11). || Je n'ai pas fait le quart de ce que j'avais à faire, je n'en ai fait qu'une petite partie.
(1666). Les trois quarts : la plus grande partie (→ Autodafé, cit. 3; mixte, cit. 2; 2. mort, cit. 24; mouton, cit. 17).Les trois quarts du temps : le plus souvent. || Église pleine (cit. 11) aux trois quarts.
De trois quarts. || Portrait de trois quarts, où le sujet présente à peu près les trois quarts du visage (position intermédiaire entre la face et le profil). || Se tenir de trois quarts. || Il l'a photographiée de trois quarts.
5 Au temps de ses prétentions, Rose affectait de mettre sa figure de trois quarts pour montrer une très jolie oreille qui se détachait bien au milieu du blanc azuré de son col et de ses tempes.
Balzac, la Vieille Fille, Pl., t. IV, p. 254.
Adj. || Trois quarts, se dit de vêtements ou parties de vêtement dont la longueur atteint les trois quarts de la longueur habituelle. || Manteau, manche trois quarts. 1. Trois-quarts.
5 (Angl. quarter final). Sports. || Quart de finale. Finale (cit. 3).
REM. L'expression est suffisamment lexicalisée pour avoir donné naissance à un dérivé : quart-de-finaliste (1932, in G. Petiot), var. : quart-finaliste (1934, in G. Petiot; d'après demi-finaliste).
DÉR. et COMP. (De 1. et 2. quart, et du rad. lat. quartus) Quartager, quartanier, quartant, quarte, quartefeuille, quartidi, quartier, quart monde.
HOM. Car, carre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quart — quart …   Medieval glossary

  • quart — quart, arte 1. (kar, kar t ) adj. 1°   Quatrième. •   Un quart voleur survient, qui les accorde net En se saisissant du baudet, LA FONT. Fabl. I, 13. •   Au quart [au quatrième coup de bâton], il fait une horrible grimace, LA FONT. Pays..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • quart- — ⇒QUART , élém. formant I. A. Élém. formant tiré de l adj. quart, quarte, servant à former des mots dont le signifié a un rapport avec « quatrième » ou avec « quatre ». 1. [Le 2e élém. est un suff.] V. quartan, quarté et aussi: quartager, verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • Quart — Quart, n. [F. quarte, n. fem., fr. quart fourth. See {Quart} a quarter.] 1. A measure of capacity, both in dry and in liquid measure; the fourth part of a gallon; the eighth part of a peck; two pints. [1913 Webster] Note: In imperial measure, a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Quart — (quartus ‚der Vierte‘) bezeichnet: Quarte, ein musikalisches Intervall Quart (Maßeinheit), eine Maßeinheit des Raums Quarto (Papierformat), ein Buchformat in der Größe eines Viertelbogens Quart (Abgabe), eine päpstlichen Ermächtigung 1530 an… …   Deutsch Wikipedia

  • Quart — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Quart (desambiguación). Quart …   Wikipedia Español

  • Quart — Quart, n. [F. quart, n. masc., fr. L. quartus the fourth, akin to quattuor four. See {Four}, and cf. 2d {Carte}, {Quarto}.] The fourth part; a quarter; hence, a region of the earth. [Obs.] [1913 Webster] Camber did possess the western quart.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • quart — quart1 [kwôrt] n. [ME < MFr quarte < fem. of OFr quart, a fourth < L quartus, fourth < base of quattuor,FOUR] 1. a) a unit of liquid measure, equal to 1/ 4 of a liquid gallon or 2 liquid pints or 32 fluid ounces (0.94635 liquid… …   English World dictionary

  • Quart — Quart, n. [See {Quart} a quarter.] In cards, four successive cards of the same suit. Cf. {Tierce}, 4. Hoyle. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • quart — [kwɔːt ǁ kwɔːrt] noun [countable] 1. a unit of measure for liquids and some dry goods such as grain or coffee, equal to 1.136 litres 2. a unit of measure for liquids and some dry goods, equal to 0.946 litres * * * quart UK US /kwɔːt/ noun [C]… …   Financial and business terms

  • quart — s.m.inv. TS metrol. unità di misura di capacità anglosassone, pari a un quarto di gallone (simb. qt) {{line}} {{/line}} DATA: sec. XIX. ETIMO: dall ingl. quart, dal fr. quart quarto …   Dizionario italiano

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.